Uncategorized

3 raisons fondamentales de découvrir l’abbaye Saint-Georges de Boscherville

S’il existe un lieu qui fait la réputation de la Seine-Maritime, c’est bel et bien l’abbaye Saint-Georges de Boscherville. Grâce à son cadre original et son style romanesque, l’église abbatiale affiche un charme assez particulier. Situé dans la commune de Saint-Martin-de Boscherville, ce monastère architectural est le résultat d’un mélange idéal entre nature, art, et histoire. Si vous êtes un explorateur insatiable des découvertes de sites historiques incontournables, découvrez dans cet article 3 raisons fondamentales qui doivent vous motiver à découvrir l’abbaye Saint-Georges de Boscherville.

Son histoire


Construite sur un site sacré dont la source remonterait à l’ère gallo-romaine, l’abbaye Saint-Georges de Boscherville aurait même été utilisée comme une simple chapelle funéraire à une période donnée.

Par la suite et plus précisément au VIIème siècle, des infrastructures chrétiennes et un temple païen ont été aperçus sur le site. C’est à partir de ce siècle que le domaine a subi de multiples transformations pour enfin devenir l’abbaye Saint-Georges de Boscherville.

Il faut préciser que les travaux de construction ont commencé au début du XIIème siècle et ont été initiés par la famille de Tancarville. Mais au XVIIème siècle, le site s’est transformé en une scène de plusieurs reconstructions. L’année 1998 fut celle au cours de laquelle, les derniers travaux de restauration ont été effectués.

Par ailleurs, comme vous pouvez le découvrir dans certains documentaires, les guerres de religion ont également touché l’abbaye Saint-Georges de Boscherville. Cette période a été spécialement noire pour les moines qui occupaient le domaine.

De plus, la plupart des richesses, des meubles et des ornements du monastère ont été pillés. Pire, une tentative d’incendie a même failli ravager l’abbaye Saint-Georges de Boscherville. Mais grâce aux travaux, son architecture ne cesse d’impressionner les touristes.

Son extraordinaire architecture

Comme le relatent de nombreux documentaires sur l’architecture, divers facteurs ont poussé les différents constructeurs de ces époques à donner une disposition particulière à toutes les pièces de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville. On peut noter entre autres :

  • La nécessité de se défendre contre les attaques ;
  • Les besoins de la circulation à l’intérieur du monastère oriental ;
  • L’économie de l’espace.

Ainsi, de larges piliers d’édification ont été érigés. À l’extérieur, de puissants murs ayant la capacité de résister aux attaques des ennemis ont également été construits. En ce qui concerne l’intérieur de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville, toutes les infrastructures ont été disposées au tour d’une ou de multiples cours ouvertes, souvent entourées de clôtures.

Si vous avez déjà visité le monastère de la Grande laure du mont Athos en Grèce, vous saurez de quoi il s’agit. Le cas échéant, n’hésitez pas à mettre tout en œuvre pour découvrir l’abbaye Saint-Georges de Boscherville.

Son immense jardin


Implanté au dos du bâtiment monastique, le grand jardin de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville était initialement de style français (médiéval). Rénové depuis plus 20 ans, il a été adapté au goût des Français.

De nos jours, les visiteurs auront la chance de découvrir un espace vert à l’italienne avec une architecture incroyable. Au sein du jardin, 4 terrasses sublimes s’imbriquent pour constituer un paysage remarquable.

À tout cela s’ajoutent 4 aires subtilement aménagées qui abritent un potager au nord et un grand champ au sud. Ce pâturage renferme des plantations de condiments et des fruitiers. Vous y découvrirez aussi une grande diversité de plantes aromatiques et surtout médicinales.

L’ensemble est spécialement orné par des bosquets et des parterres incroyables qui offrent une vue magnifique au jardin et suscitent la découverte de l’ensemble du site.

Montre plus

Émilie

J'habite Canteleu, une commune à coté de l'Abbaye. Je connais donc très bien cette dernière pour l'avoir visitée à d'innombrables reprises !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close